Bienvenue sur le site de la mairie de Gaël - Le Bran    
Accueil > Vie municipale > Le développement durable

Le développement durable

Dernier ajout : 3 mars 2011.

Des outils pédagogiques pour l’éducation au développement durable et à la citoyenneté

Le saviez-vous ? L’ADEME Bretagne met gratuitement à votre disposition, dans 4 relais départementaux, un panel d’outils de sensibilisation. À la fois simple d’utilisation et pédagogiques, ils représentent un moyen de sensibiliser les publics (scolaires, particuliers, élus, entreprises) aux différents thèmes environnementaux.
Plusieurs thématiques

Ces outils pédagogiques (dvds, malles, expositions, jeux) permettent d’aborder différents thèmes comme :
-  L’air et le transport
-  Les déchets et le gaspillage alimentaire
-  L’énergie
-  L’environnement et le développement durable
-  Le changement climatique
-  La biodiversité
Une mise à disposition gratuite

Ces différents outils de sensibilisation sont mis gratuitement à disposition des collectivités, des établissements scolaires et des associations. La gratuité peut être un plus pour une utilisation régulière et le budget des actions s’en trouve allégé. Autre avantage, cette mutualisation est une vraie opportunité et évite à chacun de créer ses propres outils avec le temps et le coût que cela implique.

Pour pouvoir emprunter ces différents outils, une caution est demandée, les transports et envois postaux (aller/retour) sont à la charge de l’emprunteur. Les frais d’assurance et de réparation éventuels le sont aussi.
Les outils disponibles et la réservation se font sur la plateforme dédiée Matelo : https://www.matelo-evenements.org/membre/127

En Bretagne, 4 relais départementaux
L’Ademe a confié la gestion des prêts à 4 relais départementaux répartis sur la Bretagne. La Maison de la consommation et de l’environnement est le relais pour l’Ille-et-Vilaine depuis janvier 2018.
N’hésitez pas à contacter le relais de votre département :
-  Réseau d’éducation à l’environnement en Bretagne (REEB) (Côtes-d’Armor)
1 rue Saint-Nicolas - 22200 Guingamp
Mona LE JEUNE
Tél. : 02 96 48 97 99
Courriel : contact@reeb.fr
-  Centre permanent d’initiatives pour l’environnement (CPIE) (Finistère)
Salle Steredenn - 4 Rue du 19 Mars 1962 - 29620 Lanmeur
Géraldine GABILLET
Tél. : 02 98 67 51 54
Courriel : ressources@paysmorlaixenvironnement.info
-  Maison de la consommation et de l’environnement (MCE) (Ille-et-Vilaine)
48 boulevard Magenta - 35000 Rennes
Guénaëlle PINCHEDÉ
Tél. : 02 99 14 27 75
Courriel : documentation@mce-info.org
-  Centre de ressources sur la solidarité internationale, le développement durable, les droits de l’homme et la pêche (CRISLA) (Morbihan)
50 Cours de Chazelles - 56100 LORIENT
Morgane SABATIER
Tél. : 02 97 64 64 32 ou 09 50 22 89 64
Courriel : crisla.lorient@ritimo.org

Article rédigé par la Mce Maison de la consommation et de l’environnement – 48 Bd Magenta – 35000 Rennes – 02 99 30 35 50 – info@mce-info.org – www.mce-info.org

JPEG - 7.4 ko

2019 : les produits chimiques au jardin, c’est fini !

En janvier 2019, les pesticides chimiques de jardins seront interdits de vente, de détention et d’utilisation pour les particuliers (sauf biocontrôles, faibles risques et utilisables en agriculture biologique). Afin d’informer le grand public, Eau et Rivières de Bretagne, la Maison de la bio du Finistère et la Maison de la consommation et de l’environnement ont réalisé une série de 6 affiches pour sensibiliser au jardinage au naturel, sans pesticides. Si vous souhaitez les imprimer, nous pouvons vos envoyer les images en haute définition.

Petite rappel : les pesticides ne sont plus utilisés dans les espaces publics (rues, jardins, parcs, …)

Depuis le 1er janvier 2017, la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte interdit à l’État, aux collectivités locales et aux établissements publics l’utilisation des produits phytopharmaceutiques dans les espaces verts, les forêts, les promenades ouvertes au public et les voiries (sauf les zones spécifiques où l’interdiction ne peut être envisagée pour des raisons de sécurité). Les produits de biocontrôle, les produits qualifiés à faible risque ou dont l’usage est autorisé en agriculture biologique restent autorisés.
La vente de pesticides dans les jardineries ne se fait plus en libre-service.
Afin de garantir la délivrance d’un conseil adapté, notamment pour les produits les plus dangereux, la vente en libre-service n’est plus possible depuis le 1er janvier 2017. Ces produits sont délivrés après un conseil personnalisé donné par un vendeur certifié. L’interdiction s’applique quel que soit le lieu de vente : grande distribution, magasins de bricolage et jardinerie.

Cette mesure préfigure la prochaine étape prévue par la loi de transition énergétique : au 1er janvier 2019, la vente des pesticides chimiques sera interdite de vente, de détention et d’utilisation pour les particuliers (sauf les produits de biocontrôle, les produits qualifiés à faible risque ou dont l’usage est autorisé en agriculture biologique).
Pour en savoir plus sur le jardinage au naturel, consultez notre site Jardiner au naturel.

Article rédigé par la Mce Maison de la consommation et de l’environnement – 48 Bd Magenta – 35000 Rennes – 02 99 30 35 50 – info@mce-info.org – www.mce-info.org

JPEG - 7.4 ko

Utilisation de pesticides : vos droits et démarches

Que faire si votre voisin utilise des pesticides ?
Votre voisin est libre d’utiliser des pesticides sur sa propriété dans le respect de la réglementation : distances vis-à-vis des points d’eau, utilisation des produits en accord avec leur autorisation de mise sur le marché, conditions de vent... À l’heure actuelle, il n’existe pas de distance de sécurité à respecter entre une parcelle traitée et la propriété d’un particulier (habitation ou limite de propriété).
Cependant, si vous constatez que des végétaux jaunissent suite à l’application de pesticides sur la propriété voisine, vous pouvez, dans un premier temps :
-  informer votre voisin des impacts de ses pratiques sur votre propriété et du fait que vous ne voulez pas y voir l’application ou la dérive de pesticides.
-  lui rappeler la réglementation et lui diffuser des informations sur le jardinage au naturel.
Si vous ne trouvez pas de terrain d’entente, vous pouvez :
-  faire procéder à un constat d’huissier (éventuellement pris en charge par votre assurance-assistance juridique) et saisir le conciliateur de justice.
-  déposer plainte à la gendarmerie.
Petit rappel : à proximité des cours d’eau, des fossés et des caniveaux, l’usage de tous les produits phytosanitaires quels qu’ils soient (désherbant d’origine végétale ou non, insecticide, fongicide, anti-limaces...) est interdit.
Eau et rivières de Bretagne et la Mce ont édité une fiche d’information qui rappelle la réglementation sur l’utilisation des pesticides, que vous soyez locataire d’une maison, que votre voisin en utilise ou que votre copropriété ou votre commune les utilise pour l’entretien des espaces verts.
Retrouvez la fiche pratique « Utilisation de pesticides : vos droits et démarches » sur www.jardineraunaturel.org

Article rédigé par la Mce Maison de la consommation et de l’environnement – 48 Bd Magenta – 35000 Rennes – 02 99 30 35 50 – info@mce-info.org – www.mce-info.org

MAIRIE DE GAEL - 1 rue de la Libération - 35290 GAEL - Tél. : 02 99 07 72 20 - Fax : 02 99 07 70 74
|  Contact Mairie